Yanomami : Premiers et derniers Amazoniens par René Fuerst

November 12, 2019

Yanomami : Premiers et derniers Amazoniens par René Fuerst
Titre de livre : Yanomami : Premiers et derniers Amazoniens
Auteur : René Fuerst
Date de sortie : August 4, 2011
Broché : 83
ISBN : 8874396147
Éditeur : 5 Continents

Obtenez le livre Yanomami : Premiers et derniers Amazoniens par René Fuerst au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

De temps immémorial, des millénaires peut-être, les Yanomami, "êtres humains" d'abord connus sous les noms de Waika ou Xiriana, occupent un vaste territoire continu de près de 200.000 km2 que se partagent le Brésil et le Venezuela. Au prix d'un isolement non seulement physique mais aussi culturel et linguistique, les Yanomami comptent actuellement plus de 30 000 individus répartis en plusieurs centaines de communautés locales. Jusqu'en 1974, seuls quelques groupes avaient eu des contacts sporadiques avec le reste du monde, avec des explorateurs en quête de terres et d'hommes inconnus, des aventuriers, scientifiques ou religieux. A en croire les plus lucides d'entre eux, il pourrait ici s'agir des tout premiers habitants d'Amazonie. D'où le titre un rien audacieux du dernier volet de la trilogie que nous avons consacrée ces dernières années aux Indiens d'Amazonie avec l'ethnologue suisse René Fuerst : Yanomami, premiers et derniers Amazoniens. Dans ce contexte, c'est-à-dire dans l'impuissance de remédier au mal et faire appliquer au Brésil des droits de l'homme dignes de ce nom, l'anéantissement des Yanomami n'est plus qu'une question de temps. Si le développement et la sécurité des uns ne peuvent s'obtenir qu'au détriment des autres, si la vie des uns signifie forcément la mort des autres, le sursis de ces Indiens encore libres touche à sa fin. Puisse cet ouvrage les faire revivre un instant, les Yanomami et tous leurs peuples frères, puisse-t-il nous faire réfléchir sur notre propre sort incertain. A quoi bon chercher de l'or si ce n'est pour en jouir ensemble, les uns avec les autres ?