La rue des fantasques: Prix Lyon-Polar 2018 par André Blanc

November 19, 2019

La rue des fantasques: Prix Lyon-Polar 2018 par André Blanc
Titre de livre : La rue des fantasques: Prix Lyon-Polar 2018
Auteur : André Blanc
Date de sortie : October 15, 2018
Broché : 264
Éditeur : Éditions Jigal

Obtenez le livre La rue des fantasques: Prix Lyon-Polar 2018 par André Blanc au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Une enquête de routine emmène le commandant Farel bien loin de ce qu'il aurait pu imaginer !

« Les perles du collier, entraînées dans un sillon de sang et d’eau de pluie, englouties par la bouche d’égout, seront vomies dans le fleuve purificateur après un voyage dans les entrailles de la ville. » Par une nuit pluvieuse, le commandant Farel, chef de groupe de la BRB, se penche sur le cadavre d’une femme tuée par balle et qui a apparemment fait le saut de l’ange depuis le 7ème étage d’un immeuble de la rue des Fantasques. En remontant la piste de ce qui semble être un contrat, Farel fait sortir du bois quelques personnages sulfureux dont une redoutable femme d’affaires, quelques uns de ses nombreux amants, plusieurs mafieux géorgiens et, entre autres, un ministre en exercice… Grand banditisme, arnaque à la taxe carbone, banques maltaises, réseaux criminels, qui tire les ficelles de tout ce beau monde ? Des comparses abattus, des serments trahis et une course poursuite dans le gigantesque réseau souterrain de la ville obligeront Farel à révéler au grand jour les dérives de ceux qui nous gouvernent.

Plongez-vous sans plus attendre dans cette vaste enquête qui emmènera le commandant Farel à découvrir les dérives de ceux qui nous gouvernent.

EXTRAIT

Farel suivait le trajet que la voix de son GPS lui indiquait : dans 2 km serrez la file de droite, à 200 m prenez à gauche, à 50 m, vous êtes arrivé à votre destination.
Il entra sur le parking, prit le dernier emplacement libre, entre une camionnette et un 4x4 Toyota noir, jeta un œil sur bâtiment : cubique, en verre fumé, monolithique. La raison sociale en inox sur la façade : SSBS. Belle image de rigueur.
À la réception, une jeune femme l’avertit que monsieur Bekraoui n’était pas encore arrivé – qu’il venait de prévenir, était en route et serait là dans dix minutes – lui proposa un café pour le faire patienter. Il le choisit double, très noir, non sucré.
En le buvant, il regarda les photos sur le mur de droite. Sur l’une un homme grand très brun, sans doute Bekraoui, légèrement enveloppé, posait au milieu d’hommes en treillis noirs aux badges gris « SSBS » sur des chantiers, dans des manifestations, des galeries marchandes. Sur l’autre mur, à gauche, tous les logos des entreprises pour qui la société travaillait.
— Bonjour commandant, dit une voix derrière lui.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Un nouvel uppercut au lecteur, un uppercut à même d’assommer ses ultimes illusions quant aux dessous peu reluisants des pistoleros du Capital. - Le Rayon Polar

À PROPOS DE L'AUTEUR

Des arcanes du pouvoir aux arnaques à la taxe carbone, il n’y a parfois qu’un pas ! Certains semblent protégés de tout et de tous et vivent sur une autre planète dans les cabinets feutrés des ministères… Ils représentent l’État et oublient parfois leurs devoirs essentiels… D’autres – des voyous, des escrocs, des arrivistes – ont en commun avec les premiers une avidité sans aucune limite ! D’un côté comme de l’autre, ils sont imaginatifs – surtout pour les embrouilles –, retors – cela va sans dire –, sans foi ni loi – sinon celle de l’assouvissement de tous leurs désirs –, et surtout prêts à tout – à vraiment tout – pour engranger médailles, honneurs et avalanches de fric plus ou moins bien planqué dans quelques paradis fiscaux… Rue des fantasques, le nouveau polar d’André Blanc, présente une intrigue troublante servie par style particulièrement efficace. Un roman ? Oui, oui… un roman ! Un roman noir et rouge sang, écrit par un auteur qui connaît son sujet sur le bout des doigts ! Dialogues, personnages, franc-parler, émotions, intrigues, en quatre romans, André Blanc a construit un univers noir impeccable, crédible et engagé ! Et c’est aux Éditions Jigal, bien sûr.